samedi 20 décembre 2014

Communiqué de Dominique Bilde : Subventions inutiles et clientélistes au Conseil Régional

Suite à la Plénière du 19/12/14 au Conseil Régional de Lorraine :

Comme chaque année, nous avons à débattre sur les comptes-rendus de délégation en matière de communication du Conseil Régional de Lorraine.

Le point concernant l'annexe au compte administratif 2013 sur le bilan des organismes ayant perçu une subvention régionale supérieure à 75000€ ou représentant plus de 50% de leur budget sera l'objet principal de mes griefs. Comme chaque année, quand je regarde les rapports, je me permets de classer les subventions distribuées en 4 catégories en analysant cela d'un point de vue strictement comptable.

Force est de constater que, sur tous les organismes que nous subventionnons, 29 bénéficient de subventions qui sont totalement inutiles. Pour ces dernières, soit l'aide apportée est ridicule face au total du projet ou du budget de l'organisme, soit même après versement de l'aide, le résultat net reste important. Certaines, malgré les aides pas toujours justifiées, quant à elles, arrivent à accuser des déficits importants (par exemple : Arkema page 20, KS Kolbenschmidt France page 149 ...).

Comme je le demande régulièrement, il est déjà préférable d'avoir les bilans de ces entreprises mais aussi octroyer des subventions si cela est réellement nécessaire notamment pour les PME-TPE plutôt qu'aux grands groupes et privilégier les avances remboursables et prêts à taux zéro.

Sur les subventions aux organismes bénéficiaires, nous ne pouvons que constater l'effet d'aubaine que créer les subventions. Bien souvent, ces organismes font une demande alors que la subvention n'est pas vitale. C'est le cas par exemple pour Cristal Laser page 100 ou Lacroix emballages page 156.

P 329, Sciences Po (qui bénéficie de la subvention au titre de son antenne franco-allemande à Nancy je suppose) présente un résultat net important alors même que la Cour des Comptes dans un rapport publié en 2002 pointait la "gabegie de Sciences Po Paris" (prime des dirigeants, gestion immobilière ...).
Ainsi, Jean-Claude Casanova, le président de la Fondation nationale des sciences politiques (FNSP, qui gère l'IEP) a vu sa prime passer de 16500 euros en 2007 à 36000€ en 2010 et 2011 (contre 9375€ pour son prédécesseur). Elle a même été de 69000 euros en 2009, année où il a été décidé de porter, avec effet rétroactif, cette indemnité mensuelle de 1500euros à 3000 euros.

D'autre part, il y a l'imbrication de la FNSP (qui nous concerne directement puisque c'est à elle que nous versons notre subvention), institution au statut non défini, régie par le droit privé, et de l'IEP, établissement de droit public sans budget propre dont toute la gestion est assurée par la fondation. Ce statut dépassé a entraîné, selon la Cour des comptes, une gabegie d'argent public et de nombreux dysfonctionnements. "Difficultés de coordination", "impossibilité de gérer globalement la masse salariale", "flou juridique", "dérives", "manque de contrôle par l'Etat"… L'Etat augmentant même son aide de 30% en 5 ans, la subvention apportée par le Conseil Régional est donc quasi-inutile et pourrait être réorientée vers l'apprentissage par exemple qui souffre de pénurie budgétaire.

Page 667, il est fait mention d'une subvention (toujours inutile vu son résultat) aux Centres Léo Lagrange, association officine du Parti Socialiste puisque présidée par Bruno Le Roux, Président du groupe des députés PS à l'Assemblée Nationale. On peut d'ailleurs s'interroger sur le conflit d'intérêt possible notamment vis-à-vis de la réforme gouvernementale des rythmes scolaires soutenus par la Fédération Léo Lagrange dont les positions sont plus qu'orientées puisque dans sa déclaration de principe, elle se dit être « attachée au Socialisme, au sens le plus élevé et ouvert du terme.

Page 646, la société Elzevir Films a aussi bénéficié de subventions régionales plus que partiales. L'une concernait un film à la gloire d'Edouard Martin, qui n'est pourtant pas si flamboyant dans son implication au Parlement Européen; l'autre concernait un film sur le Front National sur les Municipales dont Forbach dans la suite du "très objectif" documentaire intitulé "Le Diable de la République - 40 ans de Front National". Les Lorrains apprécieront à coup sûr l'utilisation de l'argent public régional pour de telles productions alors que nos gouvernants sont toujours bien incapables d'enrayer le déclin de notre pays. Pire, il s'aggrave d'années en années sous les gouvernements successifs de gauche et de droite.

Je ne vais pasfaire un inventaire à la Prévert même si cette annexe comme les 2 autres mériteraient beaucoup d'explications et de questions mais nous resterons évidemment vigilant sur l'utilisation de l'argent public à des fins purement clientélistes ou électoralistes allant à l'encontre de l'intérêt général.

Dominique Bilde
Conseillère Régionale de Lorraine
 
 

vendredi 5 décembre 2014

XVème Congrès du Front National à Lyon

A l'occasion de ce week-end de congrès du FN, des adhérents et élus Frontistes de Meurthe-et-Moselle se sont déplacés à Lyon afin de préparer l'avenir de notre mouvement, participer aux différentes tables rondes et rencontrer des patriotes venus de toute la France.
A cette occasion, Mme Dominique Bilde, Députée Française au Parlement Européen et Chargée de Mission du FN54, a été élue au Comité Central et reconduite au Bureau Politique du FN.
 
BP

Comité Central

MLP

Chefs de délégations de partis étrangers alliés
 

jeudi 27 novembre 2014

Intervention de Dominique Bilde au Parlement Européen : Sidérurgie

75 - Industrie sidérurgique de l'Union : protection des travailleurs et des entreprises
26/11/14  - 22h30
Déclaration de la Commission
2014/2976(RSP)
 
Monsieur le Président,
Chers collègues,

63 ans après l'entrée en vigueur de la CECA, la situation de l'industrie sidérurgique en Europe est aujourd'hui catastrophique. Cette Déclaration de la Commission n'est qu'une énième déclaration, remplie de bonnes intentions et de vœux pieux.
 
"Renforcer la compétitivité et promouvoir l'innovation", voilà une formule intéressante mais qui ne sera suivie d'aucun effet concret et ne résoudra donc en rien les maux qui touchent cette industrie.
 
L'industrie sidérurgique européenne employait encore plus d'un million de personnes au début des années 70. En 2014, elle n'en emploie plus que 360 000.
En France, la production d'acier dans les années 1980 atteignait les 24 millions de tonnes.
En 2013, elle n'est plus que de 13 millions, soit une chute de près de 40%.
L'Union européenne joue au pompier pyromane tentant d'éteindre avec un dé à coudre à demi plein, l'incendie qu'elle a elle-même allumé. Voilà la vérité.
 
Alors même que des analyses et études prévoient que la demande mondiale d'acier devrait augmenter de 2,3 milliards de tonnes d'ici 2025, la sidérurgie européenne s'est effondrée, nos sites de production fermant les uns après les autres, laissant chaque année sur le carreau des milliers de travailleurs comme dans ma région Lorraine ou les politiques sont revenus cette semaine sur les lieux du crime.
 
La cause de ce cataclysme? La politique économique ultralibérale, la disparition des frontières nationales et la concurrence libre et non faussée exigées par Bruxelles.
 
Grâce à vous, la Chine et l'Inde peuvent se frotter les mains! Comment en effet, la France pourrait-elle rivaliser face à ces pays à bas coût de production?
 
Il est désormais clair que cette Union européenne, technocratique, soumise aux marchés financiers et au dogme de la monnaie unique, ne souhaite absolument pas une ré-industrialisation de la France.
Merci
 
 

dimanche 23 novembre 2014

Presse : Florian Philippot et Dominique Bilde étaient à Saint-Max pour préparer les départementales

EstRepu 23/11/14
 
 

Beaujolais Nouveau du FN 54 à Saint-Max

Près de 200 personnes étaient présentes ce Samedi 22 Octobre à Saint-Max à l'invitation de Dominique Bilde, chargée de Mission du FN54 et Députée Française au Parlement Européen, afin d'accueillir Florian Philippot, Vice-président du Front National et Député Français au Parlement Européen, à l'occasion de notre Beaujolais Nouveau.
L'ambiance était chaleureuse et conviviale et de nombreux adhérents nous ont fait part de leur satisfaction de voir autant de monde.
 
 
 
 

samedi 15 novembre 2014

Beaujolais Nouveau du Front National 54

INVITATION
 
La Fédération FN de Meurthe-et-Moselle et Dominique Bilde, Députée Français au Parlement Européen, Chargée de Mission FN54, ont la plaisir de vous inviter à célébrer notre
beaujolais nouveau départemental en présence de Florian Philippot,
Vice-président du FN et Député Français au Parlement Européen.
 
Rendez-vous est donné :
Samedi 22 Novembre
En après-midi
Agglomération de Nancy
 
Plus d'informations et inscriptions : Dominique Bilde, Dominique.bilde@yahoo.fr, 06-62-30-42-45
 
 


lundi 27 octobre 2014

Intervention de Dominique Bilde au Conseil Régional - Commissariat d'investissement (C2IME)

Séance Plénière du Conseil Régional de Lorraine
24/10/14
Intervention sur le C2IME - Dominique Bilde

Monsieur le Président, Chers collègues,
 
"L'essentiel pour moi, ce n'est pas ce que peuvent penser le comité Gustave, le comité Théodule ou le comité Hippolyte, c'est ce que veut le pays". Cette citation de Charles De Gaulle illustre parfaitement le dossier que le Conseil régional nous présente ici avec la création de ce Commissariat d'investissement à l'Innovation et à la Mobilisation économique (C2IME) qui ne ressemble qu'à une énième structure dont l'utilité est incertaine.
 
Mieux encore, on nous demande ici déjà l'attribution d'une subvention de fonctionnement d'un montant d'1,2 Millions €. J''ose espérer que désormais cela sera suivi d'actions concrètes et visibles pour la création d'emplois en Lorraine.
 
Il ne faudrait pas que de cette structure sorte une nouvelle innovation tel que le Skylander ou mieux encore, Terra Lorraine à Illange...
 
Je voudrais aussi vous demander, Monsieur le Président, s'il est possible de nous dresser une liste complète de toutes les structures régionales lorraines ayant compétence ou lien avec l'emploi et l'économie locale comme le C2IME ou encore l'Agence de Mobilisation économique.
Je souhaiterais aussi qu'il y soit joint le coût de chaque structure, les effectifs salariés, le bilan de la création d'emplois, ainsi que le bilan de la création et/ou reprise d'entreprise.
Enfin, j'aimerais, si cela est possible, disposer d'un ratio entre la dépense faite et ce que celle-ci a rapporté en termes d'emplois.
A la différence des bilans sur l'industrie du bois que je réclame régulièrement et qui me sont donnés partiellement, j'aimerais que ma demande puisse cette fois aboutir totalement.
 
Sur l'orientation même que le Conseil souhaite donner à ce Commissariat, je vois apparaître régulièrement dans les dossiers présentés (celui-ci n'échappant pas à la règle) une profusion de plus en plus marquée de mots et termes en langue anglaise.
 
Malheureusement, l'utilisation de la langue de Shakespeare n'améliorera pas ni notre compréhension, ni notre situation économique ou notre compétitivité; au mieux elle vous permettra de faire illusion dans les intitulés de cette structure dans laquelle ses membres "s'inscriront dans une relation "in house" ".  À titre personnel, je préfère utiliser le terme français pour qualifier ce type de contrat en quasi-régie ou en prestations intégrées.
 
Le Conseil Régional étant chef de file dans le domaine de l'action économique, vous souhaitez grâce à ce Commissariat "répondre à l'exigence de reconquête industrielle autour d'un modèle de développement durable qui permet d'ancrer la Lorraine sur un cycle positif de croissance et d'emploi. C'est sur cette ligne politique que le Conseil régional de Lorraine mobilise son territoire et contribue aux efforts de redressement productif de la France".
Dommage qu'Arnaud Montebourg ne soit plus Ministre de François Hollande, il aurait sans doute apprécié l'idée.
 
Néanmoins, force est de constater, que votre exigence risque de rester un vœux pieux.
Le Conseil Régional de Lorraine n'a pas les moyens, ni légaux, ni financiers de relancer l'industrialisation et la croissance économique à lui seul, cela doit relever d'une volonté et d'une politique nationales.
De plus, il ne peut y avoir de "croissance et de développement durable" tant que nous serons enfermés dans la logique économique ultralibérale qui domine aujourd'hui dans l'Union Européenne; logique d'ailleurs soutenue par les gouvernements successifs français dont celui de votre Président, François Hollande.
 
Face à la concurrence déloyale des pays à bas coûts (parfois au sein même de l'UE!), nous n'avons pas d'autres choix que de changer de modèle économique. Ce dernier n'ayant conduit qu'à plus de chômage, plus d'austérité, plus de précarité et moins de croissance. Il est vital de mettre en place des protections intelligentes aux frontières, de donner la priorité nationale à nos entreprises dans les marchés publics notamment pour les PME-PMI et TPE (comme cela se pratique tout naturellement aux États-Unis ou au Japon) et de supprimer la "directive détachement" (votée par le PS et l'UMP) qui permet de faire travailler des salariés étrangers à bas coûts instaurant ainsi une concurrence déloyale au profit, très souvent, de grandes Multinationales.
 
Je vous remercie.
 
 
 

jeudi 16 octobre 2014

Semaine Militante dans la 4ème circonscription

Jeudi dernier, étape à Bayon pour une distribution dans les boites aux  lettres du dernier tract “ Le Front National prêt à gouverner”
Samedi, collage à Lunéville, Jolivet, Sionviller, Crion, Benamenil, Bauzemont, Valhey, Serres, Drouville, Maixe et Deuxville.
 
Merci à tous les militants
 
 
 
 

mardi 30 septembre 2014

Dominique Bilde présente sur le terrain

Ce Samedi 27 Septembre, Dominique Bilde, Chargée de Mission FN 54 et Député Européen, s’est rendue à plusieurs manifestations dans sa circonscription. Elle a notamment participé au 8ème festival de la gastronomie du Pays de Sarrebourg (où elle fut élue conseillère municipale) afin de soutenir les producteurs et les artisans Lorrains.
D’ailleurs, Dominique Bilde a déposé ce mois-ci une question avec demande de réponse écrite à la commission européenne concernant la politique absurde d’arrachage des vignes. La viticulture faisant partie de notre patrimoine national et régional (de nombreux viticulteurs locaux étaient présents à Sarrebourg), elle a tenu à rappeler ainsi tout son soutien à la défense de nos traditions et de nos terroirs.
Ensuite, Dimanche 28 Septembre, en tant que Conseillère Régionale de Lorraine et Député Européenne, elle a animé une réunion frontiste en Meuse afin d’échanger sur le futur découpage départemental et régional rappelant au passage l’attachement du Front National au triptyque commune-département-Etat, héritier de la révolution Française. De plus, accompagnée de Gérald Bilde, responsable de la propagande du FN54, un collage massif d'affiches a été réalisé sur toute la route allant de Lagarde (57) à Void-Vacon (55) couvrant ainsi la Moselle, la Meurthe-et-Moselle et la Meuse d'affiches du Front National.
 

Tractage Massif sur la 1ère circonscription

Ce Dimanche 28 Septembre, Emmanuel Charrier et ses équipes sont allés tracter sur les communes de Saint Max, Malzéville, Tomblaine, Essey les Nancy et Dommartemont. Plus de 10000 exemplaires de "St Max Bleu Marine" ont été distribué.
 
 
 

dimanche 21 septembre 2014

Insécurité : La barbarie gagne Nancy

Le 07 septembre dernier, l’Est Républicain titrait à la Une « Nancy, agressions, vols et incivilités» révélant ainsi une triste liste : une rixe impliquant une quarantaine de personnes, une femme victime d’un vol à l’arraché, un jeune homme roué de coups par une dizaine d’individus ou encore un « raid surprise » en centre ville….

Aujourd’hui 21 septembre, ce même quotidien de la presse locale relate l’agression sauvage d’une jeune femme de 20 ans, légèrement handicapée, assise tranquillement sur un banc au parc de la Pépinière !
 
Cet acte inqualifiable, d’une sauvagerie gratuite est l’œuvre d’une bande de jeunes filles dépourvues de toute morale. La scène a ensuite été rependue sur divers réseaux sociaux.
 
La question qui résulte de cette barbarie est simple : Combien de temps encore les Nancéens devront supporter de telles abominations au cœur de la cité Ducale ?
 
Bien sur, nous nous attendons prochainement à la litanie des élus locaux, à la sempiternelle vague d’indignation du pouvoir exécutif local et son cortège de belles paroles et de bonnes intentions. Bref, encore des mots, des promesses, des incantations…..
 
Si la municipalité a le devoir de répondre par des mesures fermes, nous savons, nous, que ce fléau dépasse le cadre local et s’inscrit dans la continuité d’une décomposition de l’ordre Républicain. Un délitement initié en son temps par l’UMP et poursuivi par l’irresponsable gouvernement socialiste.
 
Partant du principe que le sentiment d’impunité est la porte ouverte aux pires formes de délinquance, seul le Front National, sous la présidence de Marine Le Pen, propose :
  • La fin du laxisme d’Etat envers toute forme de délinquance.
  • La tolérance zéro, a fortiori, envers les multirécidivistes.
  • La restauration des effectifs de police et de gendarmerie qui ont été sacrifiés par la politique désastreuse et dogmatique de l’UMPS .
  • La redéfinition des missions de la police municipale vers de véritables missions de sécurité au service de nos concitoyens.
  • La création, sur la base d’innombrables économies ailleurs, des places de prison nécessaires afin de protéger de potentielles futures victimes.
     
Il n’y a pas de fatalité. Des choix politiques en matière de sécurité doivent être faits, des arrêtés municipaux peuvent être pris. Tout est question de volonté…


 

 

mercredi 10 septembre 2014

Réunion de rentrée du Bureau Départemental à Nancy

Samedi 06 septembre 2014, la Fédération Front National de Meurthe et Moselle a procédé à l’installation de son nouveau Bureau Départemental. Dans une ambiance chaleureuse et en présence des responsables de circonscriptions législatives, Madame Dominique BILDE, Député Européen et Chargée de Mission à la tête de la Fédération a donné les grands axes de travail pour les mois à venir.
 
Parmi les prochains grands rendez-vous évoqués, l’échéance des élections Départementales, peut-être plus proche que prévue , a donné lieu à un véritable travail de fond.
 
Après la définition des différentes tâches et attributions au sein de la Fédération, chacun a pu s’exprimer et apporter ainsi sa plus-value dans le cadre d’une véritable démarche constructive.
 
FN54
 
 

lundi 8 septembre 2014

Presse : Démenti du FN suite aux accusations de Luc Binsinger

 
Est Répu 07/09/14

Le FN54 présent à la rentrée de Marine Le Pen à Brachay

C'est à Brachay, petit village de Haute-Marne, que Marine Le Pen a effectuée le samedi 30 Aout, la rentrée politique du Front National.
De nombreux adhérents et militants de la fédération de Meurthe et Moselle ont naturellement répondu présent à ce rendez-vous traditionnel.
Cette petite commune rurale, ancrée dans la France des terroirs et des traditions, fut, l'espace d'une journée, remplie de drapeaux tricolores.
Le discours fut marqué de nombreux temps forts. Ainsi, appelant à la dissolution de l'assemblée nationale pour rendre la parole au Peuple, Marine Le Pen à déclaré " Ne sous-estimez pas votre pouvoir! il est immense!"
Enfin, la Marseillaise, reprise par plus de 2000 personnes, clôtura ce beau moment patriotique.  
 
 
 
 

mardi 26 août 2014

Marine Le Pen :" Nous sommes proches de la dissolution"

 
 
« C’est la continuité du délitement de la politique menée par François Hollande. Nous sommes proches, plus près que jamais, de la dissolution que nous réclamons depuis des semaines. » a confié Marine Le Pen au Figaro en réaction à l’annonce de la démission du gouvernement de Manuel Valls.
 
La présidente du Front national y voit « la dernière séquence de l’effondrement de ce gouvernement, de cette présidence et de cette politique ». Selon elle, la question n’est pas de savoir si François Hollande ira au bout de son mandat mais plutôt avec quelle majorité et si celle-ci sera socialiste. « Je ne le crois pas car lorsque tous les artifices, autorisés par la Ve république, auront été utilisés, il n’y aura plus qu’une seule possibilité pour François Hollande: la dissolution de l’Assemblée nationale ».
 
« Ce n’est peut-être qu’un début »
Quant à Arnaud Montebourg,   »le moins que l’on puisse dire est que cette démission globale du gouvernement n’est pas très honorable pour celui qui, s’il avait été un minimum sincère, aurait démissionné « . Et si elle pense que François Hollande n’avait pas d’autre choix, elle juge cependant que sa décision « ne règlera pas » pour autant  » ses problèmes « . Globalement, Marine Le Pen dénonce « une politique profondément néfaste pour le pays » et note qu’une  » immense majorité de Français en sont conscients « . Elle ajoute : « François Hollande n’a plus la confiance du peuple et il commence aussi à perdre celle de ses propres amis « .
 
« Et pendant ce temps-là, la situation dégénère et notre président de la république commémore sans agir. Mais il ne pourra pas se cacher éternellement derrière les commémorations car la France subit une vraie crise politique.» Elle conclut en imaginant une aggravation. «Ce n’est peut-être qu’un début, insiste-t-elle, car les socialistes qui font mine de ne pas être d’accord avec la politique menée, ne vont pas atténuer leurs critiques. Bien au contraire. » 
 
Plus tard dans la matinée, la présidente du Front National a appelé dans un communiqué à une dissolution de l’Assemblée nationale pour répondre à la crise manifestée par la démission du gouvernement de Manuel Valls.  »De l’UMP au PS, les gouvernements se succèdent mais les politiques ne changent pas (…). Dans ces conditions, il est plus que jamais nécessaire de redonner la parole aux Français et de dissoudre l’Assemblée nationale », écrit celle qui est arrivée avec son parti en tête des élections européennes fin mai.

mercredi 20 août 2014

Fête Régionale de Lagarde

C’est à l’invitation de Mme Dominique BILDE, Députée européenne, Conseillère régionale de Lorraine et chargée de mission FN 54, que près de 180 adhérents et militants frontistes se sont retrouvés ce dimanche 10 août, pour une fête champêtre des plus réussies (toutes nos excuses d‘ailleurs aux personnes que nous n‘avons pu accepter faute de places ...)
 
Dans une ambiance très conviviale et sympathique, chacun a pu se délecter d’un excellent déjeuner avant d’écouter le discours attendu de notre Secrétaire général, député européen et Maire d’Hénin-Beaumont, Steeve BRIOIS. Ce dernier a ainsi expliqué à tous, précisément, son travail et celui de son équipe à la mairie d’Hénin-Beaumont, rappelant que la victoire acquise dès le premier tour des municipale était non pas le fruit du hasard mais bien le résultat d’un long, acharné et minutieux travail de terrain.
 
Très attentive, l’assistance a vraiment apprécié le discours nourri d’exemples concrets. Tous sont repartis avec du baume au cœur et galvanisés à l’approche des prochaines échéances électorales…
 
 

Boitage à Lunéville

Ce Samedi 2 Aout, un boitage a été effectué sur Lunéville par des adhérents.

Julien Delbarre
Marc Morel
Denis Roger


Collage sur le secteur de Lunéville

Ce Vendredi 15 Aout, plusieurs frontistes sont allés coller sur le secteur de Lunéville.
 
Julien Delbarre
Marc Morel
Rudy Colas
 
 
 

Collage aux alentours de Nancy

Ce Jeudi 14 Aout, un collage a été effectué sur les communes de St Max, Malzéville, Essey les Nancy, Tomblaine, Pulnoy et Seichamps et deux panneaux sur Nancy.
 
Emmanuel Charrier
Conseiller Municipal de St Max
 
Mathieu
 
 
 
 

lundi 18 août 2014

Rentrée Politique de Marine Le Pen à Brachay


Le 30/08/14 Marine Le Pen prononcera un discours ouvert à tous les adhérents et sympathisants dans la commune de Brachay (Haute-Marne) et suivi d'un déjeuner champêtre (snack sur place pour tous).

Centenaire de Lagarde : Le FN lorrain au premier rang

RL 11/08/14

Bureau Départemental du FN 54

Secrétaire Départementale du FN54













Dominique Bilde, 63 ans
Député Français au Parlement Européen
Conseillère Régionale Grand Est
Profession : Commerçante

Secrétaire Départemental du FNJ et Responsable de la 6ème circonscription
Cédric Marsolle, 25 ans
Profession : Juriste - Assistant de groupe au Conseil Régional

Secrétaire à la propagande et logistique
Gérald Bilde, 64 ans
Profession : Artisan 

Trésorière
Mireille Seidl
Profession : Coloriste

Secrétaire administrative et responsable des adhésions
Jacqueline Malmanche
Profession : Retraitée des syndicats

Secrétaire aux manifestations
Francine Haack, 67 ans
Conseillère Régionale Grand Est
Profession : Retraitée du médical

Responsable de la 1ère circonscription
Barbara Hoffmann, 
Profession : Retraitée de l'éducation

Responsable de la 2nde circonscription
Grégoire Eury, 43 ans
Conseiller Régional Grand Est
Profession : Conseiller aux entreprises à la CCI

Responsable de la 3ème circonscription
Céline Petit
Profession : Mère au Foyer

Responsable de la 4ème circonscription
Laurent Seidl
Profession : Retraité militaire

Responsable de la 5ème circonscription
Billy Wikkens, 40 ans
Profession : Directeur Commercial

Elus régionaux : 
- Pascal Bauche, Conseiller Régional, Conseiller Municipal et Communautaire de Lunéville
- Jennifer Stephany, Conseillère Régionale

Les élus du Front National 54

>Votre Député Européen 
Dominique Bilde
Chargée de Mission du FN 54
Député Européen (depuis Mai 2014)
Conseillère Régionale de Lorraine (depuis Mars 2010) puis Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine (depuis 2015)

> Vos Conseillers Régionaux
 Les élus FN54/55


>Les élus Municipaux du Front National
* Listes Front National/Rassemblement Bleu Marine
Lunéville
- Pascal Bauche  (élu aussi à la communauté de communes), 43 ans, Ancien Militaire, Conseiller Régional
- Julien Delbarre, 33 ans, conducteur d'engins de travaux publics

Communiqué de Dominique Bilde sur la Plénière au Parlement Européen

 
Après la session inaugurale début Juillet, la première session plénière du Parlement Européen s'est tenu du 14 au 17 Juillet dernier à Strasbourg.
 
Mes premiers pas en tant que Député Européen m'ont déjà permis de mesurer l'ampleur de la mascarade démocratique de cette institution.
 
L'acte fondateur de cette mandature fut l'élection de Martin Schultz (PSE, Socialiste) à la tête du Parlement Européen puis vint ensuite celle de Jean-Claude Juncker (PPE, droite) à la Commission Européenne. Ces 2 élections ne sont que le symbole de la collusion droite/gauche au sein du parlement au mépris des résultats du 25 Mai dernier.
 
« La tyrannie de la Majorité » chère au sociologue Tocqueville peut donc se poursuivre tranquillement alors même que les peuples Européens ont exprimé leur volonté de changement et de transparence.
 
Ainsi donc, l'Union Européenne continuera sa course folle vers toujours plus d'austérité, de précarité et de confiscation de la souveraineté des Etats membres au profit des politiques ultralibérales dictées par la finance et les technocrates de Bruxelles.
 
Les 23 élus européens du Front National seront attentifs et vigilants durant cette mandature pour dénoncer les dérives de ce système et mettront tout en œuvre pour faire entendre la voix de ces millions de patriotes qui ont dit « Oui à la France et Non à Bruxelles » au sein de cette Assemblée.